CAMPS DU BVT, VECTEURS DE PROGRESSION

   Depuis maintenant plus de 12 ans, le BVT organise lors de chaque période de vacances scolaires ses stages de perfectionnement destinés à toutes les joueuses et joueurs de basket entre 9 et 14 ans du club ou des environs (cette saison les enfants nés de 2004 à 2009). Si l'objectif principal de ces camps reste le travail des fondamentaux individuels adaptés à chaque joueur, ce n'est certainement pas le seul objectif visé par les responsables de la structure Robin et Stéphane qui coordonnent et animent ces journées indispensables à la progression de nos jeunes pouces.

Un objectif technique précis

   "Notre premier cheval de bataille reste la transmission des fondamentaux individuels" précise Robin. Si le travail individuel prédomine donc pendant les matinées (développement de l'aisance avec ballon, gestuelle de tir, variantes dans les finitions proches du cercle...), les coachs souhaitent par dessus tout prendre le temps de travailler sur des choses qui méritent d'être approfondies et individualisées. "Chaque joueur n'a pas les mêmes besoins, si nos U11 ont des objetifs précis en terme d'entraînement (maîtrise des fondamentaux sur le jeu rapide), nos jeunes U15 auront d'autres besoins, c'est pour celà que nous essayons de constituer lors de chaque stage une équipe de coachs adaptée aux besoins que nous pouvons identifier chez les enfants". Avant et après chaque période d'entraînement, les coachs procèdent à un meeting permettant de préciser les tâches à effectuer auprès des stagiaires. "Nous prenons les choses très au sérieux, même s'il est vrai que tout se déroule dans une ambiance un peu détendue et dans la bonne humeur. Nous voulons que les enfants, à travers nos stages, s'amusent et prennent plaisir à venir retrouver les copains. L'idée est donc de prendre du temps pour chacun d'entre eux, chose qu'il est parfois difficile à réaliser dans la saison puisque les entraîneurs du club ont souvent plusieurs séances d'entraînement lors de la même soirée".

   A chaque journée sa dominante, à chaque matinée son thème de travail, ses groupes d'entraînement mis en place de manière pensée afin de s'occuper de manière individualisée de chaque enfant. "Nous essayons de ne jamais avoir plus de 6-7 joueurs par coach sur le matin, ainsi nous pouvons prendre le temps de préciser chaque consigne et de réctifier tous les détails en prenant le temps de discuter avec les enfants". Généralement, chaque matinée de travail compte 2 temps de perfectionnement évolutifs qui emmènent les joueuses et joueurs vers l'opposition. "Nous aimons terminer nos matinées avec des duels. L'idée est de donner un sens à notre travail technique effectué dans un premier temps". 

   Si chaque thème reste pensé, structuré et pris au sérieux, les coachs et leurs responsables souhaitent continuer à mettre en valeur un chose prioritaire lors de ces stages de vacances: la cohésion et le plaisir de se retrouver autour du sport.

Une priorité: La cohésion

   Le travail individualisé est une priorité de nos stages, la bonne entente et la cohésion en est une autre... peut-être encore plus importante que la première. "A travers nos stages, nous voulons transmettre à nos jeunes une éthique, un ésprit club... Le plus gros enjeu est de donner envie à nos jeunes de se voir, de se parler, d'échanger. Filles, garçons, U11, U13, U15... notre volonté de mixer les effectifs et les sexes reste un leitmotiv. Si nos jeunes se connaissent, ils auront envie de se voir. S'ils ont envie de se voir, ils viendront à la salle le week-end pour observer les copains(es) jouer". Cet aspect des stages pourrait sembler secondaire mais les salariés du BVT voient en cette volonté une réelle priorité. "Nous pensons que le plus gros problème de certains joueurs(es) reste de ne pas voir assez de basket en dehors de leurs entraînements et matchs hebdomadaires. Ce constat est pour nous une réelle problématique et nous souhaitons à travers les stages donner envie aux plus jeunes de venir voir les plus anciens. Nous avons la chance d'avoir de bons jeunes dans les catégories U15, nous pensons que nos U9 ou U11 apprendront autant, si ce n'est plus de choses en voyant évoluer leurs aînés sur les terrains. Lors des stages, les générations s'entraînent ensemble, jouent ensemble, partcipent à des concours et le résultat de tout ça est que nos plus jeunes progressent d'avantage en 3 jours qu'en 1 mois d'entraînement avec leur équipe".

   La cohésion reste donc la priorité numéro 1 des camps du BVT. Cultiver le plaisir de se retrouver autour de la balle orange, permettre aux enfants de se connaître, de se voir jouer mutuellement et ainsi susciter des motivations autres que le simple fait de jouer pour une équipe dans un club. Si l'ambiance des stages peut parfois sembler très détendue, ceci est en fait une réelle volonté affichée et revendiquée par les cadres:"on passe notre saison à les booster, à être exigeants baskettement parlant... lors des stages, nous voulons que les jeunes nous voient sous un autre aspect. On continue de travailler mais tout en leur lâchant un peu les baskets.. et ça fait du bien à tout le monde".

Un encadrement compétant est adapté

   Les camps du BVT respectent largement les normes d'encadrement de Jeunesse et Sports. En effet, il n'y a que très rarement plus de 8 joueurs par coach sur le travail du matin. Le programme est mis en place par les deux responsables Robin et Stéphane qui assurent aussi les temps d'entraînement auprès des coachs bénévoles. Les assistants coachs sont généralement des U18 ou U20 du club possédant un bagage technique solide ainsi qu'une réelle vocation à l'animation, qui reste le premier critère de choix pour les responsables. "On veut des jeunes sympas, qui sont dans l'échange avec les gamins et qui n'ont pas peur de prendre les devants pour animer des concours, des activités ou des jeux pendant les temps libres". Si les équipes de coachs se renouvellent de manière cyclique (à la majorité la plupart trouvent un travail pour leurs vacances scolaires), Robin et Stéphane peuvent toujours s'appuyer sur un noyau fort, habitué à encadrer des jeunes et ayant un sens du contact pré-dominant. "Les jeunes qui encadrent jouent un rôle décisif dans la réussite de nos camps. La plupart du temps, ce sont d'anciens stagiaires qui participaient avec régularité au BVTCV (centre de vacances du BVT) et à qui nous avons proposé de passer du côté obscure. Leur travail est souvent de très bonne qualité et il apportent un vrai plus dans notre objectif de cohésion entre les jeunes".

Une BVT ligue très convoitée par les jeunes

   Le projet du camp reste global. Si les coachs passent du temps sur les matinées avec les enfants lors des séances d'entraînement, les après-midi sont généralement réservés à des concours divers (concours de tirs, de dribbles...) mais aussi à la fameuse BVT ligue qui reste l'objectif le plus important des camps et celà à chaque vacances scolaires. "C'est souvent très surprenant... L'intensité et l'envie développés par les enfants lors de notre tournoi et parfois hallucinante. Si les matchs de poule sont l'occasion pour eux de s'amuser et de se connaître, les rencontres finales du dernier jour sont de réels évènements que nos jeunes prennent très au sérieux et que nous essayons de mettre en scène du mieux possible (présentation des équipes, musique...)". 

   La BVT ligue se déroule sur la totalité du stage. Chaque après-midi, les différentes équipes constituées par les coachs lors d'une cérémonie de "draft" très disputée où chaque entraîneur choisit ses joueuses et joueurs, les reoncontres s'enchaînent. Lors des matchs, les responsables tiennent à ce que chaque joueur ait un vrai rôlé dans son équipe. "Nous avons différentes façons de procéder. La plus régulière reste de construire 2 groupes dans la même équipe, un groupe de grands et un groupe de plus petits. Lors des matchs, nous laissons s'affronter de manière simultanée les "grands" et les "petits" de deux équipes. Le gymnase des Dauphins étant très grand, nous évoluons sur les deux terrains latéraux et les scores des 2 matchs sont cumulés au tableau d'affichage. Cette méthode est tout simplement géniale puisque "petits" et "grands" doivent toujours s'intéresser à ce qui se passe de l'autre côté car le score évolue parfois très vite. Les grands peuvent dominer largement leur sujet mais si leur équipe de "rookies" ne tient pas la route de l'autre côté, ils peuvent très bien perdre le match".

   Tout le monde joue donc ensemble de manière organisée: petits, grands, filles, garçons... cette organisation donne quelques fois des après-midi "épiques" où l'on peut observer le développement très rapide d'un esprit très marqué. Tous les jeunes n'ont qu'un seul objectif: battre les copains et retrouver la fameuse finale du tournoi qui se déroule en clôture de la dernière journée, comme une apothéose.

les stages indispensables à l'esprit club

   Les stages du BVT sont donc devenus, au fil des années, un évènement majeur dans la vie du club. A chaque période de congés scolaires, ce sont plus de 40 enfants qui s'inscrivent au BVTCV via le formulaire google mis en ligne à cet effet. Lors du stage de Toussaint, l'effectif global est même monté à 55 inscits sur la semaine. Si le gymnase des Dauphins est, pour le plus souvent, l'une des salles les plus animées de la région, elle le doit en partie à ses jeunes qui viennent chaque samedi et chaque dimanche taper le ballon sur les paniers latéraux au plus grand plaisir de notre Joseph national qui, même s'il ne le montre pas toujours, adore ce véritable esprit de fête qui caractérise notre "chaudron"... Grâce à nos jeunes...

Inscriptions au stage du nouvel an encore ouvertes

   Pour celles et ceux qui souhaitent encore s'inscrire au stage du nouvel an qui aura lieu du 2 au 4 janvier, vous pouvez accéder au formulaire d'inscription en cliquant sur l'image ci-dessous. Pour d'avantage de renseignements, merci de contacter le 06 51 05 07 18.

bvt