LES ROSIES PEUVENT ETRE FIERES

   Les SF1 du BVT affrontaient ce dimanche après-midi l'équipe de St Jean de Muzols sur le parquet des Dauphins dans le cadre de la seconde journée de championnat de NF3. Une semaine après leur succès à Roquebrune, les joueuses de Jeff TREVISI retrouvaient donc leur "terrain" face à un très bel adversaire ardèchois encore pensionnaire de NF2 il y a deux saisons de celà. Les co-équipières de Lou LAZZAROTTO (23 pts hier) réalisent un début de match canon, volant de nombreux ballons en défense, scorant des tirs longue distance et jouant dans le dos de la défense dès que l'occasion se présente, préservant une égalité parfaite à la fin du premier 1/4 17-17. En second 1/4, les bleues de Muzols installent leur collectif rapide et efficace. La balle va vite, les filles du BVT ont du mal à tenir les duels et à contrôler les rotations défensives ce qui libère de nombreux tirs "ouverts" pour les visiteuses. Malgré un combat de tous les instants des filles et de notre secteur intérieur Whitley-Clarisse-Audrey-Mélanie au rebond et dans les aides, les filles se retrouvent à 8 pts de St Jean à la pause.

   Les Rosies reviennent des vestiaires sans aucune intention de baisser les bras. Elles volent des balles, scorent des paniers sur le jeu rapide, gagnent quelques duels dans "la peinture" adverse et reviennent à 3 pts de Muzols en fin de 3e période. Tout est donc à faire au dernier 1/4, dans lequel nous savons nos joueuses souvent très à l'aise, mais l'expérience des bleues est trop grande. Les Rosies se battent mais ne recollent jamais véritablement assez pour les inquiéter dans les toutes dernères minutes. Défaite de 10 pts au final (60-70) mais pas de quoi rougir face à une équipe qui jouera certainement le très haut de tableau cette année. Les filles de Jeff jouent, de leur côté, un très bon début de championnat dans un style très caractéristique au BVT et nul doute qu'elles remporteront de nombreuses parties cette saison. Bravo aux joueuses pour leur mentalité et chapeau au coach Jeff qui, mine de rien, alignait parfois hier après-midi sur le terrain 5 joueuses made in BVT dont l'âge ne dépassait pas 21 ans. Rien que pour ça...

   

 

bvt