LES U20F VICE-CHAMPIONNES DE FRANCE

  La Photo!! c'est de l'autre côté!!!

   Il existe parfois des défaites heureuses... Nos U20F participaient ce week-end au Final 4 de Coupe de France qui était "organisé" à Valence. Après avoir éliminé le HTV Toulon, Gerland et Beaumarchais sur les 3 premiers tours, le plateau proposé aux co-équipières de la capitaine Clarisse RICHARD était également très relevé: St Michel (tenant du titre), Meaux mais également nos voisines du PVBC. Si les mini-rosies n'étaient clairement pas favorites au départ de la compétition, elles ont su gagner le respect de leurs adversaires au fil du week-end.

   Les filles affrontent le CS Meaux en 1/2 finale. Une équipe très solide physquement qui promet de mener la vie dure à nos jeunes joueuses (5 d'entre elles sont, rappelons le, encore cadettes et nées en 1998). Les joueuses de Jeff et Steph sont menées la quasi-totalité de la rencontre mais ne sont jamais décrochées. Grâce à une force de caractère certaine (mais certainement aussi à un léger recadrage à la pause!!!), elles arrivent à prendre les devants à quelques minutes de la fin du match. Même si les supporters, venus très nombreux, ont pu avoir quelques frayeurs en toute fin de match, les filles s'imposent de 2 petits points en fin de rencontre et accèdent donc à une historique finale que personne n'osait espérer... Ce match n'est cepedant qu'une étape et, même s'il est vrai que la tâche s'annonce très compliquée peu importe l'adversaire, on se prend subitement à rêver d'un possible titre de Championnes de France.

   Dans l'autre 1/2 finale, la très grosse équipe de St Michel vient à bout du PVBC qui aligne pourtant une équipe très technique. Les Parisiennes se dresseront donc devant les Turripinoises pour le titre.

   Une ambiance de folie... Une très grosse délégation "BVTiste" dans les tribunes chauffe la salle et nous pond une atmosphère digne d'un match de coupe d'Europe: tifos, chants, tout y passe. Toutes les conditions sont réunies pour assister à une finale historique pour le club. "Le match a été très dur physiquement hier mais aujourd'hui, attendez-vous à 3 fois pire!!!"... Les mots des coachs lors du discours d'avant match sont pesés tellement l'opposition physique et technique proposée par St Michel semble terrible. Si d'un point de vue strictement Basket nos joueuses n'ont rien à envier à l'adversaire du jour, d'un point de vue athlétique par contre, un monde sépare les deux effectifs.

   Cet écart de gabarits n'empêche pas les "Rosies" de débuter la rencontre pied au plancher. Elles infligent un 8-0 aux parisiennes et prennent tout de suite confiance dans ce qui s'annonce être une finale très équilibrée, très engagée mais également très spectaculaire. L'intensité est très forte et les vertes de St Michel reviennent petit à petit dans le match. Cependant, les Roses ne lâchent rien et, même si l'adversaire vire en tête à la pause (23-26), le plan de jeu mis en place par les coachs fonctionne très bien. Les filles jouent libérées, en première intention et proposent une défense qui ne laisse que très peu d'espace aux joueuses adverses. 

   Le retour des vestiaires est également plutôt réussi. Les filles reprennent le match avec de très bonnes intentions mais petit à petit, commencent à laisser un peu de gomme sur le terrain. Même si les co-équipières de Lea REY ne lâchent pas, on sent bien que tout peu se jouer sur un fil pour nos joueuses. Malheureusement, ce fil va casser à quelques minutes de la fin. Les Roses prennent un retard de 8 unités sur un tir primé et se doivent alors de prendre plus de risques défensivement... alors que les jambes ne suivent hélas plus beaucoup. Cependant, elles ne vont jamais lâcher alors que le SMS prend clairement le large au tableau d'affichage. On ne les reverra plus.

   Les mini-rosies auront tenu un peu plus des 3/4 du match. Un laps de temps durant lequel elles auront fait espérer tout un "peuple" venu les encourager et les pousser à l'exploit. Avec le recul, on peut nourrir quelques regrets car, même si l'écart aux points semble large au coup de sifflet final, les filles auront fait jeu égal avec une très forte équipe déjà championne de France en titre. 

   Félicitations au club de St Michel pour son doublé... Pour le BVT le sentiment qui anime les joueuses, quelques minutes après le coup de sifflet final, est une énorme fiereté. On a vu une très belle équipe turripinoise qui a fait honneur au club au plus haut niveau d'une coupe nationale. Les joueuses ont fait preuve d'un énorme état d'esprit et auraient mérité de revenir au "bercail" avec le fameux bouclier. Mais le bonheur d'avoir pu participer à cette compétition prestigieuse ainsi que la satisfaction d'avoir pu mener la vie dure au champion en titre restera également dans les mémoires.

   Un grand merci à tout le peuple BVTiste d'avoir participé à cette véritable fête du basket. Merci aux parents d'avoir organisé (puisque les coachs étaient "en vacances") la gestion des filles en dehors des matchs. Une magnifique aventure se termine mais d'autres nous attendent derrière...

   LE BVT EST VICE-CHAMPION DE FRANCE et ça, c'est énorme!!!

Le selfie de la victoire en 1/2

Le peuple BVT

Le tifo

bvt